Tous les Français doivent participer à l'effort de guerre et toute l'économie de la nation est tournée vers la guerre. Le roi[Note 27] est pris au dépourvu par la découverte de l’armoire de fer et de ses papiers compromettants ; il se défend mal et nie même l’évidence[135]. À la faveur du développement d'une opinion publique, des échauffourées urbaines, en particulier à Rennes et en Dauphiné, émaillent les quelques mois qui séparent la convocation de la réunion des députés à Versailles[31]. Les « réseaux de correspondance », royalistes, mêlent le renseignement, la propagande et l'action politique. Contenus un temps, et malgré de lourdes pertes, les insurgés prennent d’assaut le palais qui est investi et pillé et dont une partie de la Garde suisse est massacrée[111]. Ce décret en organise les moindres détails : il s’agit de mettre un terme aux initiatives désordonnées des représentants en mission, de renforcer la centralisation, de supprimer aussi les « armées révolutionnaires départementales[Note 55] » ainsi que les tribunaux révolutionnaires locaux : désormais le seul Tribunal révolutionnaire se tiendra à Paris. Je suis capable d’argumenter sur un sujet. La monarchie en dépit de la pression fiscale demeure respectueuse de ces corps intermédiaires jusqu'au coup de force du chancelier Maupeou qui rompt l'équilibre en 1771[22]. Ces insurrections marquent l'effondrement de l'autorité monarchique, incapable de s'interposer, et déclenchent une vague d'émigration de la noblesse[53]. Le 13 avril (24 germinal) suivant, sous le motif d’avoir voulu « … massacrer les représentants du peuple et replacer sur le trône le fils du tyran… » ils sont, après un jugement sommaire, condamnés à mort. Pour eux, le pays est leur propriété et les souverains européens formant une grande famille, ce n’est pas faire preuve de trahison que de faire appel à eux pour remettre le pays à la raison. Il ne tire sa souveraineté d'aucune instance humaine mais doit gouverner avec le consentement des corps constitués. 383 0 obj <> endobj Le 16, ils sont dix. La loi du 14 décembre met en place la municipalité. Cependant, elle a été partiellement perpétuée par Napoléon lors de l'expansion du Premier Empire français. L'historiographie distingue classiquement deux temps, deux révolutions successives, qui ont transformé d'abord le royaume de France en une monarchie constitutionnelle, puis en Première République, mettant fin à une société d'ordres et aux anciens privilèges. Des journalistes et pamphlétaires révolutionnaires multiplient les attaques et grossièretés à l'égard du Roi et de la Reine[79] tandis que les journaux royalistes comme « L'Ami du roi » ou « Les Actes des apôtres » prêchent la résistance ouverte aux changements[Note 10]. Entre décembre 1793 et février 1794, avec une extrême barbarie, le représentant en mission Jean-Baptiste Carrier fait exécuter plusieurs milliers de personnes à Nantes, où les noyades et les fusillades collectives sont restées sinistrement célèbres[192]. Après le coup de force qui met fin à l’hégémonie girondine[Note 33], les montagnards se retrouvent seuls au pouvoir et dominent la Convention : avec les jacobins ils ont désormais la charge de conduire la guerre[151] et de régler les problèmes politiques et sociaux engendrés par les circonstances. Cette fête, qui doit clore la Révolution, se révèle illusoire sur ce plan comme sur celui de l'entente nationale[67]. La période habituellement comprise s'étend entre l'ouverture des États généraux, le 5 mai 1789, et au plus tard le coup d'État de Napoléon Bonaparte le 9 novembre 1799 (18 brumaire de l'an VIII). %PDF-1.5 %���� On constate une forte progression des montagnards[123]. Ils procèdent deux par deux, prennent leurs arrêtés en commun et doivent rendre des comptes à la Convention[160].

Définition De La Performance D'un Salarié, Formation Psychologie En Ligne Gratuit, Grand Oral Crfpa 2020 Date, Exercices Corrigés Sur Les Fonctions Seconde Pdf, Directeur Régional Des Douanes, Albert Et Charlene Dernières Nouvelles,