Dans d'autres versions ce serait le Géant Dagr (Jour) qui ferait le tour de la Terre en 24 heures emmené par son cheval, Skinfaxi "Crinière brillante, qui éclaire le monde. Cette école cherchait à reconstituer la religion Indo-germanique et proto-germanique, mais elle avait tendance à tirer des conclusions hâtives. À l'origine le nom était Wódnesdæg (le jour de Woden, c'est-à-dire Odin). Plus tard, sa femme mit au monde des enfants aux noms péjoratifs : Bruyant, Taon, Fainéante... et créa, dès lors, la caste des esclaves. Son Altgermanische Religionsgeschichte (première publication en 1935 et révisé plusieurs fois au gré des avancées dans la recherche) est considéré comme une étude extensive et toujours pertinente[16]. L'arbre cosmique Yggdrasil est la charpente des mondes. On apprend dans le poème eddique Rígsþula que le dieu Heimdall, masqué sous l'apparence d'un mortel nommé Ríg, voyagea sur Midgard parmi les hommes pour y créer les trois grandes classes sociales ; esclaves, paysans libres et seigneurs guerriers. Les deux loups qui poursuivent les astres ont été lancés en l'air par une Géante qui vivait à l'est de Mannheim dans une la forêt de fer. Mais c'est principalement par la littérature que nous connaissons la mythologie. Il s'agit d'une variante régionale et historique de la plus vaste mythologie germanique, qui fait elle-même partie de la mythologie conjecturelle indo-européenne dont d'autres variantes sont la mythologie grecque ou encore la mythologie iranienne, et qui a donné lieu à de nombreuses spéculations pseudo-historiques. D'eux renaîtra l'humanité. Mythes et mythologie de Félix GUIRAND et Joël SCHMIDT, Larousse, 1996. La série de jeux vidéos The Elder Scrolls (d'où sont tirés Skyrim, Morrowind et Oblivion) est très fortement influencé par la culture nordique et possède de nombreuses références à la mythologie nordique (présence des vikings, du Valhalla, de l'Yggdrasil, des neufs mondes - elfes noirs, nains, humains, des Jarls, dragons), ainsi que la saga The Witcher qui elle-même traite de ce sujet (notamment des Nornes)[38],[39]. Comme sa sœur, qui est poursuivie par Sköll, il sera finalement rattrapé, ce que ne précise cependant que le Codex Upsaliensis[4]. Pour contenir la colère de ceux-ci, les dieux construisirent un rempart fait des cils d'Ymir autour du domaine de Midgard. Cet accord de paix a effectivement uni les deux groupes de dieux au point qu'ils sont confondus. Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]. Il dormit dans le lit du couple et neuf mois plus tard, la femme mit au monde un garçon aux traits grossiers, appelé Thrall. De la rencontre des deux éléments se formèrent des gouttes ruisselantes d'où jaillit la vie sous la forme du premier géant du givre, Ymir. Certains dieux, comme Odin et Loki, ainsi que certains géants, ont le pouvoir de se métamorphoser en divers animaux, comme des rapaces, des chevaux, des saumons. Elle conserve la responsabilité cosmique du chef, responsable de la justice distributive et ayant une obligation de générosité et de rectitude. Cette religion est issue à l'origine du sud de la Norvège et de la Suède, du Danemark, et de l'Allemagne. Dictionnaires et encyclopédies Britannica, Larousse et Universalis. Fenrir est un loup gigantesque, fils du dieu Loki et de la géante Angrboda messagère du malheur. Les nains sont souvent rusés, et se caractérisent par leur habileté, surtout en tant que forgerons. Celui-ci y a manifestement paraphrasé des poèmes connus de l'Edda poétique, qu'il cite à nombreuses reprises dans l'ouvrage, mais aussi d'autres poèmes et mythes qui ne nous sont pas parvenus dans d'autres sources. Saxo Grammaticus présente dans son œuvre l'histoire des premiers héros et rois danois, il s'est inspiré des mythes pré-chrétiens et en a proposé une version fortement évhémériste où les dieux nordiques sont en fait des hommes d'une puissance supérieure qui se sont fait passer pour des divinités. Longtemps transmise oralement, ce n'est qu'avec l'arrivée des premiers chrétiens en Scandinavie à partir du Xe siècle qu'elle est abondamment documentée par écrit. La toponymie théophore nous apprend l'existence d'autres dieux qui n'apparaissent pas dans les textes, comme Hörn et *Vrindr, toutefois aucune conclusion sur leurs fonctions ne peut en être déduite[33]. Ces deux noms symboliseraient les deux phases de la lune : le décours, période néfaste que signifie le nom féminin Bil, et la croissance, période faste que personnifie Hjúki. La poésie scaldique était en général composée en l'honneur d'un roi, et se caractérise par sa complexité. Sophus Bugge contesta les mythes nordiques, les considérant exclusivement d'inspiration chrétienne et classique. En islandais, Máni (pl. Trivial. La dernière modification de cette page a été faite le 27 septembre 2020 à 18:26. Quelques autres livres pour approfondir ce sujet. Curieusement, et de manière assez atypique, la lune est masculine tandis que le soleil est féminin. Ainsi fut créée la caste des hommes libres. Les premières études scientifiques sur la mythologie germanique sont Deutsche Mythologie (1835) de Jacob Grimm et Der Mythus von Thor (1836) de Ludwig Uhland. Avec ses cheveux ils firent les arbres, sa chair devint la terre, ses dents les pierres et les rochers, son sang emplit les océans et les lacs, ses os furent élevés en montagnes, et son crâne forma le ciel. La fille Bil étant visible lors de la décroissance de la lune tandis que le garçon Hjukin était présent lors de la croissance de la lune. En effet, ils sont responsables de la création de la majorité des attributs divins, dont le marteau de Thor. Cette voie a été suivie par Georges Dumézil qui s'attacha à comparer la mythologie nordique essentiellement avec les autres mythologies indo-européennes. Les sources principales pour la mythologie nordique sont les Eddas, rédigées ou compilées aux alentours du XIIIe siècle. On retrouve par exemple: Loki, Thor, Odin, les Alfes et bien d’autres encore. Cette œuvre était rédigée en latin à la fin du XIIe siècle par l'historien Saxo Grammaticus à la demande de l'homme d'état Absalon qui gouvernait alors le Danemark et qui désirait doter son pays d'une véritable épopée nationale[12]. Loki engendra trois créatures monstrueuses qui prendront une part importante lors du Ragnarök puisqu'ils tueront certains des dieux principaux ; le loup gigantesque Fenrir qui tuera Odin, le serpent monde Jörmungandr qui tuera Thor (qui mourra de son poison), et la gardienne du monde des morts, Hel. Longtemps oubliée, cette mythologie a été redécouverte dès le XVIIIe siècle avec le courant romantique en Europe[réf. Selon la Völuspá, la guerre commence lorsque les Ases tentent de tuer la magicienne Gullveig. Mais de cette dévastation, le monde renaîtra. Si la plupart de ses théories ne sont plus acceptées aujourd'hui, il a introduit l'étude critique des textes mythologiques qui continua tout le long du XXe siècle. « dévorera la lune et aspergera de sang le ciel et l'air tout entier, Snorri Sturluson et François-Xavier Dillmann 1991, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Máni&oldid=175086499, Portail:Religions et croyances/Articles liés, Portail:Mythologie nordique/Articles liés, Portail:Sciences de la Terre et de l'Univers/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. Loki mènera les géants et les légions de morts de Hel combattre les dieux, les einherjar et les hommes sur la plaine de Vigrid. Snorri Sturluson développe encore l'histoire de cette guerre dans sa Saga des Ynglingar qui raconte qu'en signe de paix, les deux groupes de dieux s'offrent des otages. La dernière modification de cette page a été faite le 17 novembre 2020 à 03:35. Si ces sources demeurent contestées pour de possibles influences chrétiennes, elles mettent en lumière un univers très riche et vaste sur les croyances nordiques anciennes. Cette représentation apparaît dans les sagas tardives, où ils sont décrits petits et généralement laids. Il étudia également la sociologie préhistorique des proto-indo-européens en introduisant sa théorie des fonctions tripartites (théorisée à partir des années 1920). souhaitée]. Le malin Loki et le dieu Heimdall s'entretueront également. Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) Ils étaient si beaux et si splendides qu'il donna à son fils le nom de Mani et sa fille celui de Sol […] Mais les dieux se courroucèrent de cette présomption, aussi se saisirent-ils du frère et de la sœur : ils les placèrent en haut dans le ciel […] Mani dirige le mouvement de la lune et préside à la croissance et à son décours[1]. La fonction de Heimdall en père de l'Humanité est également évoquée à la première strophe du poème Völuspá où les hommes sont surnommés les « fils de Heimdall ».

Schéma Directeur Des Ressources Humaines Fonction Publique, La Troisième République - Cours, Convocation Bac Libre 2020 Rattrapage, Les Coups De Force 1789 1799, Vecteur De La Dengue Mots Fléchés, Volkswagen Transporter 9 Places, Replay Apprendre A T'aimer,